jeudi 14 avril 2005
Première répétition avec la Schola
J’arrive au conservatoire à 20h14 pétantes ; le bâtiment du conservatoire est très beau et vraiment grand ; d'ailleurs je suis surprise de voir le monde qu'il y a encore à cette heure tardive. Des jeunes et des moins jeunes, avec ou sans instrument (mais plutôt avec) sont rassemblés en petits groupes à plusieurs endroits.
Le premier choriste que je rencontre est un charmant monsieur très prolixe prénommé Isidore. Le groupe arrive ensuite au compte goutte, je me présente au fur et à mesure. Ils étaient en concert samedi et dimanche et échangent leurs impressions : apparemment ça a été très réussi, ils ont eu de nombreux compliments sur la justesse de leur interprétation, et la diction du texte, ce qui conforme l’impression que j’avais eue en voyant leur concert l’an dernier. D’ailleurs, un article de Ouest France sur leur prestation circule, et il est très élogieux.
La répétition commence. Après une bonne demi-heure de travail vocal, nous nous séparons hommes / femmes pour déchiffrer un Magnificat de Pachelbel. J’apprécie beaucoup la rigueur de Sophie, la chef de chœur. Mes voisines, quoique peu nombreuses, sont assurées, et nous avançons bien. Un certain nombre de choristes sont d’ailleurs musicien(ne)s. Nous passons la dernière demi-heure à tout remettre ensemble ; je retrouve le petit frisson des voix qui s’entremêlent…
Bilan : une première répétition à la hauteur de mes espérances ! Le groupe, quoique peu nombreux, semble cohérent et tous les pupitres tiennent la route. Il y a même une proportion d'hommes à faire pâlir d'envie de nombreuses chorales ! Je me sens à ma place, le niveau me correspond ; je regrette seulement qu’il n’y ait pas un peu plus de jeunes… mais bon, peut être que ce blog contribuera à faire connaître la Schola pour attirer quelques vocations !
Pour ceux que le chant choral tente, et pour répondre à Alizarine : il existe des ensemble de tous les niveaux, il n’est donc pas nécessaire de lire la musique pour chanter dans une chorale, classique ou pas ! Si on ne lit pas la musique, on peut compenser par une bonne mémoire et une bonne oreille, et de toute façon tout ça se travaille ; il suffit de commencer par une chorale à son niveau. En tout cas chanter du gospel est probablement beaucoup plus difficile que chanter du classique ! Mais je pourrais disserter sur le chant choral pendant des heures, alors je m’arrête là pour le moment…
 
écrit par Marianne le 14.4.05 | Permalien |


3 Petits mots :


  • A 14/04/2005 13:47, Blogger Estelle

    Je suis ravie de savoir que tu as trouve la bonne chorale pour toi. Vivement ta photo dans le journal !

     
  • A 14/04/2005 18:08, Anonymous elef

    ouahhh !!!
    t'écris trop Marianne...
    j'ai plus le temps de te lire ;o)

    bon ben, je te dis à après mes congés !

     
  • A 14/04/2005 23:36, Blogger alizarine

    merci m'dame !
    Je te souhaite un travail gratifiant et beaucoup de plaisir avec ta nouvelle chorale !