lundi 11 septembre 2006
Le club nature et découvertes
Moi qui avais juré que je ne me ferais plus avoir avec les cartes de fidélité des magasins qui poussent à la consommation, j'ai déjà failli ! En effet samedi, je me suis inscrite au club Nature et Découvertes.

Pourtant au départ, c'était juste une inoffensive petite promenade en ville pour goûter l'ambiance, transformée en mini séance de magasinage pour profiter de la bonne humeur shoppinguesque de chéri, état rarissime et probablement dû à l'arrivée la veille de son nouveau vélo tant attendu, vélo dont j'ai craint quelque temps qu'il passe du bleu au rouge à force de se faire vanter et prendre en photo... mais c'est une autre histoire ;-)

Et en entrant dans le magasin je vois un panneau proposant une séance d'initiation au tai chi aux adhérents pour le lendemain. *Tilt* fait mon cerveau. En effet, une amie a fait du tai chi cet été et m'en a vanté les mérites en m'assurant que ça me plairait ; en parallèle, j'avais le projet de me remettre au yoga, mais ma motivation était nettement retombée quand j'avais testé le DVD de Yoga prêté par ma soeur, à cause duquel (grâce auquel ?) je me suis sentie totalement nulle et qui m'a rappelé que les séances de yoga m'avaient certes fait le plus grand bien à l'époque, mais au prix de pas mal de douleur pendant une heure et demi tous les lundis tout de même (plus la honte d'être à la fois la plus jeune ET la plus raide du groupe, groupe incluant ma maman par dessus le marché... ). Au passage le DVD, ça va si vous voulez juste un petit fond sonore et des beaux gens pour accompagner votre entraînement habituel, mais si vous comptez dessus pour apprendre, laissez tomber tout de suite !



Où en étais-je, ah oui, *tilt*.

Après mûre réflexion avec épluchage de catalogue et encouragements de mon chéri, je paie donc les 6 euros de l'inscription pour un an, les 15 euros du tai chi, et me voilà admise au club ! Rien que pour le tai chi, ça valait le coup, mais je raconterai ça plus tard.
En plus, le club propose pas mal d'activités intéressantes autour d'Angers, à des prix tout à fait accessibles et on peut évenutellement faire des activités dans d'autres régions, par exemple quand on est en vacances ailleurs en France. La carte n'est pas une carte de paiement, elle ne sert pas non plus à cumuler des points, elle permet simplement d'être informé de ces activités et d'y participer avec sa famille et ses amis. Bref, désolée pour la pub, mais je suis contente de cet investissement, et je compte bien aller charcher des champignons, regarder les étoiles ou encore déguster des chocolats dans les mois à venir.

Si quelqu'un a l'expérience de ce club et/ou des activités proposées, ça m'intéresse d'avoir des retours !
 
écrit par Marianne le 11.9.06 | Permalien | 17 petits mots
samedi 9 septembre 2006
Ma ville en rose
Ce week end pour les Accroche-coeurs, la rositude a envahi la ville. La déco est réussie à peu de frais, et beaucoup de gens jouent le jeu du thème suggéré, ce qui donne un décor un peu surréaliste, avec des petites culottes accrochées dans les rues (mise à jour : vous trouverez ici une photo plus jolie que la mienne),



des parapluies-fleurs dans les arbres



des ribambelles d'enfants roses



des fontaines colorées à fleurs



un kiosque-nid d'insectes mutants



des lions punk



... entre autres !

Au niveau des spectacles, on s'est baladés un peu sans rien voir ni entendre, bien qu'il y ait un espèce de bateau-créature sur la place du musée, et une construction arboricole sur la place Leclerc. On regrette beaucoup que la compagnie Jo Bithume se soit cette année consacrée à l'organisation et ne participe pas aux spectacles, car leur "griffe" donnait un cachet particulier à ce festival. Enfin qu'à cela ne tienne, on aura d'autres occasions de les voir !

Bons baisers d'Angers !

 
écrit par Marianne le 9.9.06 | Permalien | 6 petits mots
vendredi 8 septembre 2006
Le Puy du Fou - pense-bête
Je suis sûre que la plupart d'entre vous connaissent le Puy du Fou. Vous y êtes peut-être même déjà allé plusieurs fois. Pour ma part, bien que ce ne soit qu'à 80 km d'ici, soit plus près qu'Ikéa, nous y sommes allés pour la première fois très récemment.

Pour la prochaine fois, et aussi à l'usage de ceux qui n'y sont jamais allés, je vous propose un petit pense-bête du puyfollais d'un jour...

1. Emmenez votre grand-mère et votre grand-père
Ou vos parents selon l'âge et les disponiblités des protagonistes.
Ben oui, ils sont quand même plus dans la cible que vous (je prends l'hypothèse que le lecteur de blog moyen a 30 balais). En plus comme ils connaissent bien l'histoire de France, ils vous aideront à décrypter les scénarios parfois un peu alambiqués des spectacles. Parce que les phrases à 4 propositions et 12 adjectifs, quand on a l'habitude de regarder Friends et de lire Harry Potter, ça déroute quelque peu. Vous risqueriez de croire que ceci est un terrain de Quidditch par exemple, alors que pas du tout. Allez Gryffondor !



2. Prévoyez l'équipement ad hoc
Coussin pour mamie (les gradins en pierre sans dossier, c'est sympa mais toute la journée c'est hard), sac poubelle pour les autres (ben oui même au mois d'août des fois il fait mouillé), poncho antipluie, GROSSE LAINE pour le soir (avec jean, double-t shirt, pull, veste en cuir, écharpe, le 25 août je me suis caillée bon certes le mois d'août a été pourri mais tout de même... là bas ya pas de pollution pour vous tenir chaud et on reste beaucoup immobile en plein vent), jumelles pour la cinéscénie, et surtout casquette, ça peut servir en toute saison si vous ne voulez pas vous retrouver dans une situation comme celle-ci (remarquez que c'est à double tranchant car les oiseaux se posent généralement sur les têtes à casquette, sauf pour ce monsieur qui avait apparemment une tête particulièrement attirante).



3. Faites un rétroplanning
Sur une journée, il est difficile d'assister à tous les spectacles sans courir dans tous les sens, surtout si vous avez emmené votre grand-mère (cf ci-dessus). Il est fortement conseillé de se faire un planning pour la journée afin de ne pas rater les attractions principales ! Petite info pour le cas où il menace de pleuvoir : les mousquetaires est le seul des principaux spectacles qui a lieu à l'intérieur, le reste c'est dehors ! Pour vous abriter vous avez quand même le tunnel de la mémoire, les musiciens traditionnels, et les restaus et boutiques.

4. Faites-vous tout petit
Vous allez voir des spectateurs se faire enfermer dans des coffres, d'autres se battre contre des vikings, voire manger par des lions affamés ! Alors quand on demande un volontaire, faites comme à l'école, prenez l'air transparent ! Enfin, moi jdis ça pour vous...

Des chrétiens sacrifiés


5. L'appareil photo et le caméscope
On a très envie de les utiliser mais d'une part ça fait rater un peu du spectacle parce qu'il y en a de tous les côtés, d'autre part il n'est pas forcément facile de faire des bonnes photos, et parfois ça donne ça :

Vol de rapace au passé


6. Prenez des risques
Si comme nous vous n'avez pas réservé vos places pour la cinéscénie en avance car il n'y en avait plus, sachez que plein de gens ont des places en trop. On était trois, et on hésitait à risquer d'acheter les places une par une, finalement on l'a fait sans problème et on aurait probablement pu en avoir dix si on avait pas été frileux au départ ! Bon après certes on était pas à côté, ce qui n'est pas toujours acceptable... En tout cas si vous adoptez cette tactique, un papier et un stylo pour faire une bonne vieille pancarte "recherchons place" peuvent s'avérer fort utile (testé et approuvé) surtout si vous vous éloignez un peu du groupe de désespérés qui cherchent des places comme vous. Quant à ceux qui ont des places en trop, ben vous voyez tous les gens massés devant le guichet fermé ? Ils cherchent des places ! N'hésitez pas à proposer les vôtres, vous ferez des heureux (et récupérerez vos sous) !

Et voilà !

Faut-il que je précise qu'avec tout ça, et quelles que soient vos sympathies politiques, vous passerez une excellente journée, quoiqu'épuisante même pour la blogueuse moyenne ! :-)

 
écrit par Marianne le 8.9.06 | Permalien | 4 petits mots