mardi 19 avril 2005
Les Halles d'Angers
Moi qui n’avais jamais goûté de Cointreau en arrivant à Angers, moi qui ne jurait que par l’Armagnac… je viens de lire dans Le Point que le Cointreau produit 15 millions de bouteilles par an et exporte 91 % de sa production, contre 10 millions pour l’Armagnac dont 50 % à l’exportation !
Et pan pour ma culture alcoolesque… ça explique la remarque d’Estelle !

Pour changer complètement de sujet, certains d’entre vous savent peut être qu’un centre commercial va être inauguré très bientôt (le 3 mai), en plein centre ville d'Angers : les Halles.
Je n'ai jamais connu l'ancien en activité, mais il faut bien avouer qu'il était vraiment hideux et déparait complètement dans cette ville magnifique.


Les Halles en 2001


En cherchant un peu, je m’aperçois qu’il n’existait que depuis 1974 ! Celui-là n'aura pas duré bien longtemps.
Mais ce lieu semble maudit : au départ il y avait un marché, puis des halles ont été construites en 1870, pour s'écrouler 4 ans plus tard ! Après rénovation, elles ont quand même tenu jusqu'en 1971. Elles étaient pourtant délabrées depuis longtemps, mais la guerre et le manque de matériaux, puis les hausses de prix qui ont suivi ont fait échouer les plans de reconstruction précédents. (Sources : « Vivre à Angers » et www.angers.fr)


Les Halles en 1965


Le projet 2005 parait très esthétique, quoiqu’un peu massif à mon goût. Après avoir vu l’immensité de la place complètement vide, on a un peu l’impression d’avoir la vue bouchée par ce nouveau centre commercial.


Les Halles en 2005


Mais peut être que ce sont les derniers échafaudages qui donnent cette impression… Le centre commercial porte le doux nom de « Fleur d’eau », que je trouve moyennement adapté puisque l’ensemble est relativement anguleux et foncé, mais j’imagine que de toute façon tout le monde continuera à dire « les Halles ». En tout cas, la bonne nouvelle c’est qu’il va y avoir plein de nouveaux magasins, et en particulier un h&m, enseigne qui manquait à Angers. Pour une adepte du shopping comme moi, c'est une aubaine !
Je ne manquerai pas d’aller tester ces nouvelles Halles très bientôt et de vous en dire des nouvelles…
 
écrit par Marianne le 19.4.05 | Permalien |


8 Petits mots :


  • A 20/04/2005 08:39, Anonymous Anonyme

    en tous cas ca prouve bien qu angers est une ville en plein mouvement!
    manu

     
  • A 20/04/2005 10:53, Anonymous david

    C'est vrai que c'est un peu massif les halles à cet endroit, quand on a vu l'endroit vide. Ils auraient dû en faire une place aérée ou un parc... Une pyramide transparente, avec des commerces en sous-sol, façon Louvre, aurait été bien mieux aussi.
    Tu t'intéresses vraiment à Angers toi, c'est bien. C'est rare...

    Bye-bye!

     
  • A 02/08/2005 14:41, Anonymous Anonyme

    J'ai découvert votre blog qui est vraiment très bien, étant angevin et adorant ma ville, je ne peux être que ravi de l'intêret que vous portez à Angers.
    Je veux juste faire un rectificatif: le centre commercial des Halles qui a précédé Fleur d'Eau à été inauguré en 1984 (mon année de naissance, j'ai grandit avec !)

     
  • A 02/08/2005 14:58, Anonymous Mathieu

    Les précédentes Halles ont été très mal conçus car elles juxtaposaient un rez-de-chaussée alimentaire et un étage non alimentaire. Les boutiques ont fermé les unes après les autres à l'étage comme au rez-de-chaussée. Les gens ont perdus confiance en Les Halles.Le concept était mauvais mais Fleur d'Eau avec toutes ses grandes enseignes et sa belle architectures et bien parti pour durer plus de 20 ans

     
  • A 14/02/2006 01:15, Anonymous Alec

    Il était temps que les Halles soient refaites... Le projet était ambitieux et tout le monde attendait le résultat avec impatience. Après l'effervescence des premiers temps, je trouve le complexe plutôt lourdeau. Selon la ville d'Angers celui-ci devait se fondre dans le paysage. Je trouve cela dommage, il nous cache la vue sur les beaux immeubles alentour et demeure beaucoup trop massif. Et surtout beaucoup trop sombre alors que tous les immeubles des parages sont de couleur claire ! C'est vraiment dommage.
    Cependant, je suis ravi de voir que le centre accueille des enseignes intéressantes ! Et l'intérieur est assez bien fait, malgré le fait qu'il ne s'agisse plus d'une galerie et qu'il faille ressortir à chaque fois pour se rendre dans le magasin suivant !
    Je ne sais pas où ils ont été chercher "Fleur d'eau". Je suis d'accord sur le fait que les Angevins l'appelleront toujours Les Halles...Il s'agit d'un lieu historique dans l'histoire angevine... Pensons à la "journée des mouchoirs" (si je ne me trompe pas).
    Bravo pour le blog ! Très sympa !

     
  • A 14/02/2006 09:20, Blogger Marianne

    Alec > Merci pour ton long commentaire ! Oui je suis bien d'accord avec toi. Pendant les travaux, on a pu constater que cet endroit était vraiment grand, et maintenant ça a l'air un peu bouché, surtout côté cathédrale. Et puis franchement, toute une face avec des plateformes de chargement/déchargement, c'est d'un laid... je ne sais pas si ça aurait été possible, mais en sous sol ça aurait quand même été mieux ! Par contre la place en bas est sympa. Et "fleur d'eau", pour un gros cube noir, c'est complètement crétin comme nom ! :-)
    Qu'est ce que c'est la journée des mouchoirs ?

     
  • A 18/02/2006 03:14, Anonymous Alec

    Salut Marianne !
    N'étant pas à Angers ces derniers temps (mais angevin toujours s'il te plaît!), je ne peux pas ouvrir mes bouquins sur l'histoire de l'Anjou. La journée des mouchoirs est un des événéments ayant eu lieu lors de les Guerres de religion en France. J'ai farfouillé un peu sur Internet mais on ne trouve pas grand chose. En tout cas, le site de la mairie indique que la place des Halles de l'époque n'est autre que l'actuelle Place Imbach... :) Donc pas de journée des mouchoirs à Fleur d'eau (mdr)... Dès que je passe chez moi à Angers je revérifie tout ça dans le bouquin si possible ! En tout cas, ça craint quand même "Fleur d'eau"...
    A bientôt

     
  • A 15/10/2011 10:58, Anonymous Anonyme

    Je suis angevin, je suis né quai ligny en 1942, au n°35, juste devant la grande tour du château qui remplissait la vue de la fenêtre de ma chambre...oui je sais, ça n'existe plus, c'est devenu un circuit routier que je trouve horrible, qu'il était agréable de se promener sur la cale du quai sous les peupliers au bord de la Maine, les gamins du quartiers dont j'étais s'y baignaient, il y avait les plates dont celle de mon père qui godillait le long de la rive en taquinant le brochet, dans les herbes près du pont de la basse chaîne, qui fut remplacé car il montrait des signes de faiblesse, on pêchait des écrevisses. Il y avait les grues qui déchargeait les péniches du sable de la Loire.

    j'ai entendu dire qu'il était question de rendre la Maine accessible devant le château, tant mieux.

    je sais je vous parle d'un temps que...et je ne suis pas contre le fait de moderniser, mais cela doit être fait aussi dans le respect du patrimoine et du passé.

    Qu'on ait détruit le quai Ligny, pourquoi pas, c'était vieux et la restauration aurait coûté une fortune, mais qu'on y construisit un circuit automobile est une débilité, il y avait moyen de faire un contournement qui je crois aujourd'hui existe.

    Je trouve qu'on a sacrifié beaucoup trop à la voiture dans cette ville et que trop souvent les améliorations ont été synonymes de destructions.

    Quant aux nouvelles Halles de la place Louis Imbach, c'est affreux et moche, une horreur, j'ai connu les diverses transformations de cette place et j'ai bien sûr connu les anciennes Halles, elles étaient magnifiques, les parisens qui ont connu les Halles Baltard savent de quoi je parle, on les a laissé se délabrer exprès afin d'avoir une raison de les détruire et permettre à des promoteurs de construire les horreurs qui s'y sont succédées.

    Et la place du Ralliement qui elle aussi a subit tant de changement et qui a perdu son âme, c'était le ralliement des étudiants et des jeunes, avant de remonter la rue d'Alsace et de s'installer aux terrasses des cafés du Bd Foch, dont la très belle Brasserie Dupont.

    Et qu'est devenue cette magnifique allée de marronniers qui longeait le château sur le boulevard du même nom et qui menait au bord de la Maine ?

    Bon, je radote, et je peux comprendre nos différends et nos différences, l'important étant que si vous vous y trouvez bien, c'est ce qui compte.

    Je suis motocycliste et je vis dans le sud, je viens juste de suivre la Loire de sa source jusqu'à Angers, il y a encore de beaux restes, certaines municipalités ont su allier l'ancien avec l'exigence actuelle du quotidien, ils semblent que les administrations angevines successives ont ratés le coche, il y a un patrimoine extraordinaire, sachons le conserver sans pour autant en devenir esclave, il y a un équilibre à trouver, l'automobile perd peu à peu ses privilèges et ses avantages, espérons que cela contribuera à préserver un environnement qui s'il disparaissait nous manquerait cruellement.