dimanche 13 novembre 2005
La faune réunionnaise

Pour faire écho au cours de Tirouquin sur les animaux de la forêt, chez Tirui, voici un petit topo sur la faune réunionnaise, en commençant par le comportement des poissons de l’océan indien visibles à moins de 10 m de la plage avec de l’eau jusqu’à la taille (à 26°C au moins l’eau ; ben oui parce qu’en dessous de 25 je me baigne pas, et là la preuve : j’étais dans l’eau et même qu’un peu plus tard j’y étais en entier).



Les poissons se méfient énormément des touristes. En fait ils viennent vous renifler les pieds, mais ils viennent masqués pour qu’on ne puisse pas les reconnaître. Du coup ça les fait bien rigoler qu’on les prenne en photo, ha !



Il y en a aussi qui font semblant d’être des pierres. Les seuls qui daignent se montrer complètement se pointent en pyjama jaune et noir, comme les Dalton. C'est d'un commun... Mais le plus fourbe finalement ce sont peut-être ces holothuries qui font bien attention de ressembler à des énormes crottes de chien pour qu’on ne leur marche pas dessus. Il paraît que si ça arrive, elles lâchent un gros tas d’excréments yyeeeeooow je pourrais essayer pour l’intérêt scientifique de l’expérience mais bon là non c’est les vacances.



Concernant les autres animaux « sauvages » visibles sur l’île, nous avions chez mon cousin un margouillat (lézard orange translucide, se perche au plafond) prénommé Maurice qui rit aux éclats régulièrement,



ainsi qu’un centpieds très affectueux qui vient faire des bisous dans le cou de Xavier pendant la nuit (nous lui avons malencontreusement éclaté la tronche juste après), et apercevons de temps en temps un oiseau rigolo ou une grenouille, mais finalement pas grand chose qui concurrence les poissons sauf...



Le fameux caméléon !! Appelé l'endormi par les créoles (et c'est pas pour rien), il se laisse très volontiers photographier pendant qu'il réfléchit à son prochain mouvement. On a espéré pendant un bon moment qu'il monte sur une fleur pour le voir en fuschia mais il a eu la flemme...

Voila voila. Pas de lions ni d'éléphants mais en même temps on ne s'en porte pas plus mal. Quant aux tortues de mer et aux sympathiques dodos, ben, c'est trop tard... Pensons-y pour ceux qui restent !
 
écrit par Marianne le 13.11.05 | Permalien |


8 Petits mots :


  • A 26/11/2005 00:35, Blogger tirui

    bigre mon empreinte écologique est de 4 hectares...

    c'est épatant de pouvoir photographier aussi nettement des animaux marins à travers l'eau, par contre c'est vraiment vâche de nous montrer tout ça alors qu'il fait gris, froid et triste ici.
    (je suis prêt à me baigner dans une eau à 22° s'il faut, hein)

     
  • A 26/11/2005 10:27, Blogger Marianne

    Oui mais même temps ya le choc thermique du retour... ça fait bizarre :-). Enfin, hier j'ai traversé une bonne partie de la France en train et c'est à Poitiers qu'il avait l'air de faire le plus beau !

     
  • A 26/11/2005 22:33, Anonymous Mathieu

    Salut Marianne !

    je viens de me rendre sur ton blog, quelle chance tu as d'être la bas ! Pendant qu'ici les températures ne dépassent pas les 4 degrés et que le temps est couvert, toi tu profites du beau temps et des somptueux paysages!
    Veinarde :)
    Je ne préfère pas y penser parce que sinon je vais déprimer :)

    Je te souhaites de belles vacances
    A très vite

     
  • A 27/11/2005 14:53, Blogger petitapetit

    Je découvres (enfin) ton blog...je n'ai guére été présente sur le net ces derniers temps.Tu es donc angevine d'adoption et originaire de La Réunion. ma souer y a vécu 4 ans et nous sommes allés la voir là-bas ...souvenir, souvenir ....Ca donne envie d'y retourner. Comme nous ne sommes pas loin l'une de l'autre, je te propose un petit gateau et une tasse de thé ...ou de café ( si tu n'as pas peur du jus de chaussette, il parait que je le fais très mal ).
    Nathalie, alias petitapetit du blog apprendre en famille .

     
  • A 27/11/2005 14:56, Blogger petitapetit

    Oups , tu es seulement en vacances là-bas , c'est ça ? Dans ce cas , bonnes vacances.
    Nathalie

     
  • A 27/11/2005 17:43, Blogger alizarine

    Ca fait eeeenviiiiiie !
    Par contre , les lézards à ventouse je les appelais gecko , moi :( (prononcer guéko). En Côte d'Ivoire les margouillats étaient d'autres lézards , gris à tête orange vif , diurnes , à l'extérieur des maisons , pas transparents et plus gros . Impossible de les oublier : ils étaient le gibier favori (et je crois le seul) de mon petit frère armé de son lance-pierre , ce qui avait le don de me mettre trrrrrès en colère ;) !

     
  • A 27/11/2005 22:59, Blogger Marianne

    Petitapetit > c'est sympa de me rendre visite ! Effectivement j'y étais juste en vacances chez mon cousin, je suis rentrée, à temps pour le froid !

    Alizarine > et il arrivait à les avoir ton petit frère ? Parce si oui chapeau, ceux là couraient assez vite !

     
  • A 28/11/2005 00:56, Blogger Estelle

    Ouah, quelle chance tu as eue de voir toute cette faune ! Pourvu que les prochaines generations en profitent aussi.