mardi 9 août 2005
Pâté aux prunes
Sur le conseil de Mathieu, nous avons testé le pâté aux prunes, une spécialité angevine que nous ne connaissions pas encore. Pour les non-initiés, le pâté aux prunes n’est pas du tout un pâté mais plutôt une tourte sucrée, et se mange en dessert.
Après avoir fait une petite enquête, on s’est aperçu qu’en fait on en avait déjà vu, sans réaliser que c’était une spécialité du coin. Xavier en avait même pris un à la cantine et avait pesté intérieurement contre le type qui avait oublié d’enlever les noyaux dans cette tarte :-).


Nous avons donc acheté un pâté aux prunes à notre boulangerie habituelle. Ce n’est pas un gâteau très cher comparé aux autres pâtisseries. J’ai été étonnée par son poids ; non seulement c’est très épais, mais la pâte est remplie de jus de prunes, que j'ai d'abord pris pour de la crème ! À ma grande surprise ce n’était pas trop difficile à couper ; par contre tout le jus coule partout et une fois entamé le pâté n’est plus très présentable.


Nouvelle surprise à la dégustation : je m’attendais à un gâteau plutôt lourd ; en fait comme il est composé essentiellement de prunes (il n'y a pas de crème à l'intérieur) il n’est pas lourd du tout ! Au contraire, bien frais, c’est un dessert d’été parfait. C’est un peu déroutant d’y trouver les noyaux mais j’imagine que ça donne bon goût. Les prunes sont des reines-claude, délicieuses ; j’en ai toujours mangé dans le sud-ouest mais j’ignorais qu’on en trouvait par ici aussi. Il semble qu’on trouve des pâtés aux prunes toute l’année, j’imagine que les prunes sont congelées pour servir en hiver. La pâte est également délicieuse, sucrée mais pas trop, et pas du tout détrempée comme on pourrait le croire en voyant tout ce jus. Je me demande s’il y a un secret pour la rendre étanche ! Nous n’avons pas réussi à déterminer si c’était une pâte feuilletée ou briochée, peut-être un intermédiaire.


Nous nous sommes tous resservis et avons mangé à quatre ce gâteau prévu pour six. Un régal ! En plus, en cherchant des renseignements sur le pâté aux prunes j’ai trouvé un site très sympa avec plusieurs recettes de cuisine fort alléchantes, dont celle du pâté aux prunes, que j’espère bien essayer bientôt, mais aussi celle d’une bûche de Noël au chocolat et au Cointreau... miam !!
Merci beaucoup Mathieu pour ce bon plan, si tu en as d’autres comme ça n’hésite pas !
 
écrit par Marianne le 9.8.05 | Permalien |


17 Petits mots :


  • A 09/08/2005 18:39, Blogger droitdevant

    Le pâté aux prunes, c'est en quelque sorte ma madeleine de Proust : on en mangeait chez ma grand-mère...

    C'est typiquement angevin ?

     
  • A 09/08/2005 18:51, Blogger Marianne

    Comment tu fais pour mettre des commentaires avant que j'aie fini mes billets ??? :-)
    Je ne sais pas si c'est typique de la ville d'Angers, peut-être plutôt du coin ; en tout cas je n'en avais jamais vu avant et depuis que j'en ai mangé un j'en vois partout ici ! :-)

     
  • A 09/08/2005 19:59, Blogger AndyT13

    Bonjour Marianne!
    J'aime beaucoup votre blog.
    Tres bon!
    Andy en NYC
    www.andyt13.com

     
  • A 09/08/2005 20:49, Anonymous Anonyme

    je suis impatiente de tester le pate aux prunes et je pense que la buche de noel au chocolat et au cointreau est uen specialite qu il faut que je teste pour ma nouvelle belle soeur!:-)
    merci pour l idee!
    manu

     
  • A 09/08/2005 23:12, Blogger Estelle

    Ah oui, je connais ce pate, j'en avais mange la fois ou j'etais allee a Angers. Je ne me souviens plus excatement du gout mais il me semblait bien que c'etait delicieux ! Si ca t'interesse, tu en trouveras une recette sur la page consacree aux Frululus Goulous de Miss Lulu, ca se passe ici !

     
  • A 10/08/2005 11:44, Anonymous Eric

    hello Marianne !

    je n'interviens jamais sur ton blog (meme si je le lis regulierement) mais la, j'ai la reponse à une de tes questions : d'apres la recette du pate aux prunes que tu as trouvee, il ne peut pas s'agir d'une pate feuilletee...

    pour la rendre etanche, je pense qu'en la faisant cuire un tout petit peu sans les prunes, ca marcherait ;o)

    bises,
    Eric

     
  • A 10/08/2005 14:33, Anonymous Mathieu

    Salut Marianne !

    Je viens de lire ton sujet sur le pâté aux prunes, je suis content de voir que ce gâteau typique de l'Anjou t'ai plu.
    C'est vrai que c'est très agréable à déguster l'été, en plus celui que tu as acheté avait l'air très beau !
    Je n'hésiterai pas à revenir vers toi pour une nouvelle spécialité angevine!
    A plus

     
  • A 10/08/2005 20:49, Anonymous Anonyme

    Je suis sure que ce paté de prunes me plairait bien, les photos sont bien et donnent vraiment envie d'en manger...Mam

     
  • A 29/08/2005 23:46, Anonymous jul16r

    C'est une spécialité angevine qui ne doit pas être consommée trop souvent car cela devient écoeurant. Attention au paté au prunes trop "acide" ! Marianne et Xavier, vous avez eu de la chance de tomber sur un excellent paté aux prunes.

    En ce qui concerne les noyaux, étant angevin, je n'ai encore jamais gouté de paté aux prunes sans noyau ! Ca serait comme étaler du fois gras comme du beurre...

     
  • A 12/08/2006 16:44, Anonymous cocoline49

    pour le paté aux prunes c'est angevin depuis des générations! Il se fait traditionnellement pour le 15 août. On peut l'accompagner d'une autre spécialité locale, à savoir un côteaux du Layon bien frais, ou un autre liquoreux du coin (bonnezeau par exemple). Quand on a épuisé notre stock de reines claude, ma grand mère en fait avec des quetches et c'est aussi très bon.

     
  • A 12/08/2006 16:45, Anonymous cocoline49

    Ah et j'ai oublié /LES NOYAUX SONT INDISPENSABLES!!!!!!!

     
  • A 18/08/2006 21:14, Anonymous Yannick

    Marianne je vous félicite pour votre blog. Pour ma part je suis né en Anjou et ça me fait très plaisir de voir comment une angevine d'adoption prend plaisir à découvrir et faire découvrir Angers. Merci pour les liens vers notre magazine dans votre billet sur le paté aux prunes. Pendant que vous y êtes ce serait sympa d'ajouter www.aubance.net dans vos liens de voisinage. Et si jamais vous aviez envie d'écrire dans un webmagazine comme le notre, faites moi signe.

    Amicalement.

     
  • A 17/08/2008 17:45, Anonymous Anonyme

    J'ai trouvé une recette de paté aux prunes qui emiettait des petits beurre avant de mettre les prunes. cela avait pour effet d'éponger le jus des prunes.Je pense que je vais essayer.je vous donne quand meme l'info.Si on laisse les noyaux des prunesc'est pour améliorer le gout.n

     
  • A 12/08/2009 10:34, Anonymous Anonyme

    Salut Marianne,
    C'est effectivement une spécialité Angevine. Mais quand on dit "Angevine" on inclus tous les villages aux alentours. En fait c'est un défaut de langage on devrait dire spécialité de l'Anjou. Pour l'accompagnement avec le layon ou l'aubance il est conseillé de faire la dégustation du vin avant. Le pâté est très sucré et son gout risque de masquer le gout du layon et de l'aubance. On peut aussi prendre du bonnezeaux.
    David

     
  • A 13/02/2011 15:04, Anonymous Anonyme

    Variantes,

    Pour l'absorber le jus des prunes on peut aussi ajouter de la farine ou du tapioca. Le tapioca se marie très bien avec les prunes (dans mon cas les reines-claudes).

    Frédéric

     
  • A 14/08/2011 22:06, Blogger reynald49

    Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

     
  • A 14/08/2011 22:08, Blogger reynald49

    Si ton pâté aux prunes est gorgé de jus, c'est qu'ils utilises des prunes en boite! Moi perso, j'utilise des prunes fraiches et je t'assure que le resultat n'est pas du tout le même!!!! c'est pas dur, fait deux pate brisée ou sablée(recette d'origine)pour le fond et le couvercle, mets tes reines claude a l'interieur en faisant de cercles. verse deux cuilleres a soupe de sucre et mets au four a 200° pendant 40 min + 10 a 180°. Voila, tu as un delicieux paté aux prunes.