mercredi 22 juin 2005
La fête de la musique à Angers
Quand on est plus ou moins musicien, on ne profite généralement pas beaucoup de la fête de la musique puisqu’on joue soi-même quelque part. C’est différent des autres concerts, puisque c'est l’occasion de jouer pour un public qui n’écoute pas ou peu de musique, ou en tout cas pas ce genre là !

Cette année, pour une fois, je n’étais pas à contribution. Je me sentais un peu nostalgique de ne pas être de la fête. Finalement j’ai beaucoup apprécié de vivre la fête en tant que spectatrice !

La Cipale au kiosque du Mail sous un soleil de plomb

Après avoir couru pour arriver au concert de la Cipale sous le kiosque du mail, j’ai laissé Xavier aller rejoindre les autres et me suis confortablement installée sur l’herbe pour écouter l’harmonie. Le temps était vraiment idéal : beau et chaud mais avec un peu d’air. Au début, les rangs des spectateurs étaient plutôt clairsemés, puis les passants ont été attirés par la musique entraînante et beaucoup sont restés. J’espère que personne ne m’en voudra de dire que la précision musicale n’était pas toujours aussi impeccable que d’habitude, mais ce n’était pas le but ! Malgré la chaleur torride et le soleil dans les yeux, les musiciens ont joué un programme plus populaire qu’à l'accoutumée pour le plaisir de tous, et en particulier des enfants, qui étaient nombreux. Nous avons entendu entre autres le morceau celte que j’avais tant aimé à Saint-Pierre des Corps, la musique du film Les Choristes, dont l'adaptation était très réussie, et I will follow him, une des chansons de mon film préféré Sister Act !

Pendant le concert, j’ai discuté avec quelques personnes de connaissance (comme ça fait plaisir d'habiter dans une ville où on croise des gens que l'on connaît ! Sisi !), dont la présidente de la Schola, qui était aussi venue applaudir son mari. J’en profite pour m’excuser auprès de tout le monde pour avoir « séché » les répétitions, je me suis laissé déborder par les cartons, mais promis à la rentrée je serai là fraîche et dispose pour rattraper le Pachelbel !

Une infime petite partie du b... post-déménagement

Après le concert, j’ai rencontré Cécile, la grande gagnante de la devinette lancée dans le précédent billet, à qui je n'ai malheureusement pas pu remettre son prix, faute de m'être procuré un carambar dans les temps… Mea culpa, je rembourserai ma dette au prochain coup !

Nous avons ensuite filé place Ney pour écouter un peu de jazz (avec des chanteuses pour une partie, quelle chance !) ; je ne connaissais pas cette place, un grand carré de pelouse avec de grands arbres. Nous sommes arrivés à temps pour voir la prestation du big band Note Bleue, puis l’atelier jazz de la place Ney, où Xavier a retrouvé un ancien collègue. L’ambiance était très différente du centre ville, le public assez connaisseur, les musiciens très bons, c’était merveilleusement agréable.

Le big band Note Bleue place Ney

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés quelques instants au bœuf choral d’Ocarina, qui rassemblait pas mal de monde autour d’une chanson d’Aznavour chantée avec beaucoup de cœur malgré quelques problèmes de sono.

Le boeuf choral d'Ocarina place Leclerc

Toutes mes musiques préférées en une soirée, gratuite qui plus est ! Que demander de plus ?

J’ai vraiment apprécié cette fête de la musique, qui est la première dont je profite pleinement ; j’ai trouvé que tout était bien organisé, le programme a été donné en avance et était disponible sur le site de la ville d’Angers, puis distribué en ville ; et tout ce que j’ai vu était bon enfant et agréable. Je ne suis pas allée réellement au cœur du centre ville mais je suis très satisfaite de ce que j’ai vu et j’espère bien refaire le même circuit l’an prochain ! (sauf si la Schola chante quelque part bien sûr !)
 
écrit par Marianne le 22.6.05 | Permalien |


4 Petits mots :


  • A 23/06/2005 00:00, Blogger Estelle

    Ca avait l'air tres sympa ! En ce jour de fete de la musique, il pleut des cordes et je suis a la maison, ouf ! Bon courage avec l'emmenagement, je vois qu'il y a encore du boulot. Mais l'essentiel est que vous ayiez Internet ! Bisous xoxo

     
  • A 23/06/2005 19:06, Anonymous Cousine Mélanie

    Coucou !

    Ca avait l'air bien sympas !
    Hé bien moi j'ai fêté la musique pour de vrai la première fois et à Paris et j'ai ADOOOOORE !!!!!!!!!! Pourrait pas y en avoir plus souvent ???? :-)

    Biz

     
  • A 25/06/2005 21:42, Anonymous Anonyme

    personnelement, j'ai décidé de tirer un trait sur les prochaines fêtes de la musique. toute cette cacophonie, tout ce monde... je ne supporte plus! et puis entre nous, si c'est pour voir steeve estatof gigoter sur une scène, ça n'en vaut pas la peine! ;-)
    bise,
    hélène.

     
  • A 07/01/2006 15:01, Anonymous Dwain Lundeen

    Where can I to learn abt it in detail?